Maxime Gremetz fait un scandale à l’Assemblée Nationale

France, Paris
16/03/2011
Les acteurs de la filière nucléaire française participent à l’Assemblée Nationale à une réunion consacrée à l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, lorsque le député communiste de la Somme Maxime Gremetz fait irruption dans la salle, furieux contre les nombreux véhicules stationnés sur le trottoir et qui empêchent le sien de se garer. Très remonté, le député s’installe alors dans le siège de Bernard Bigot, administrateur général du Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives, et refuse de partir.

Le ministre de l’Industrie Eric Besson tente de raisonner Maxime Gremetz, alors que plusieurs députés présents dans la salle s’offusquent du comportement de leur collègue.

Encadré par les appariteurs de l’Assemblée Nationale, Maxime Gremetz quitte finalement la salle en invectivant le député socialiste Bruno Le Roux, qu’il invite à le rejoindre devant l’Assemblée Nationale pour s’expliquer de façon musclée.

Comments are Disabled